La marche du Fou

Québec, mars 1998. Jacques Robitaille, alias le Fou, jeune historien nationaliste de 25 ans, travaille à son mémoire de maîtrise quand il décide de changer le cours de sa trop tranquille existence. Il veut donner plus de «rondeur» à sa vie. Trouver une liberté qui lui fait défaut. Le choix est clair, il lui faut partir. Tout vendre et partir.

D’abord Bangkok, une ville où tout est différent. Volontairement se confronter, remettre en question ses certitudes. Flirter avec l’inconnu. Se laisser entraîner par une passion amoureuse.

Mais les déplacements de Robitaille ne s’arrêteront pas à l’univers voluptueux de Paradise Bungalow. Son voyage intérieur empruntera bien des avenues. N’est-ce pas ce qu’il souhaitait? Lancé dans sa quête d’amour et d’identité, Jacques Robitaille n’aura jamais si bien porté son sobriquet de collégien: le Fou. Car aux échecs le fou a une marche particulière: la diagonale. Il ne peut avancer ou reculer sans faire un pas de côté. Dans tout apprentissage, il faut bien des détours pour arriver au but.

La marche du Fou est à la fois un roman d’apprentissage de facture classique et un road novel à clés multiples.

Montréal, Nomades poche, 2016.

Montréal, Éditions de la courte échelle poche 2009. 

Montréal, Éditions de la courte échelle poche 200o, 218 pages.

EXTRAIT

2 Responses to La marche du Fou

  1. Annabelle dit :

    Les saveurs de chacun de vos romans me sont toujours agréables, mais celles de La marche du fou ont un goût particulièrement familier pour moi. Étant Québécoise expatriée en Asie depuis plus de trois ans, j’ai pu me retrouver dans plusieurs des réflexions de Jacques et mieux comprendre ces démons intérieurs qui se réveillent sporadiquement en moi. Merci pour ce magnifique roman.
    P.S.: Je seconde Jacques, je crois que les peuples sont réels.

    • jeanlemieux dit :

      Merci de ce commentaire encourageant.
      «La Marche du fou» occupe une place unique parmi mes livres.
      C’est un livre qui parle, je crois, aux jeunes, aux voyageurs et aux expatriés.

      JL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :