Départ pour Athènes

Dorval.

Je prends tout à l’heure un vol pour Athènes, où je n’ai pas mis les pieds depuis que mon aînée, 27 ans et que je vais retrouver, flottait dans le ventre de sa mère.

Dans ma valise, littéralement, un manuscrit, un paquet de feuilles avec des mots dessus, à sabler, mais pas encore à vernir, pendant les vacances.

La dernière fois que j’étais en Grèce, en 1984, un autre manuscrit, un roman de jeunesse récupéré, seize ans plus tard, dans La marche du Fou.

Qui a dit qu’écrire est une longue patience?

Dernières lectures: Le Prince de Machiavel (eh oui, j’avais pas lu, c’est merveilleux d’intelligence) et La charrette de Ferron, sertie de citations géniales.

Parlant de génie et de citations: Le génie est une longue patience, c’est une réflexion de génie pas doué. (Boris Vian).

L’ami Boris est mort à 39 ans.

Porte 61.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :