La Barcelone de Ruiz Zafon

Le jeu de l’ange, paru l’an dernier, est un roman étrange, à la fois convenu et original.

Après le succès planétaire de L’ombre du vent, l’auteur, qui serait maintenant scénariste à Hollywood, en reprend les ingrédients principaux: ambiance gothique, amours contrariées, rebondissements, jeux de miroir, passion pour les livres, le tout assaisonnée à la catalane.

Il ne faut pas s’y méprendre. Si Le jeu de l’ange est racontée du point de vue du narrateur, ce Daniel Martin écrivain, amoureux et enquêteur, le personnage principal demeure la Barcelone de l’entre-deux-guerres, ville mythique, démesurée, qui est évoquée avec une flamboyance gaudienne. Du Barn aux Jardins Güell, du Raval aux plages de la Bogatell et à la colline de Montjuic, le lecteur, plus particulièrement l’amoureux de Barcelone, se promène, plan virtuel ou souvenirs en tête, dans les dédales de la vieille ville portuaire.

Comme le genre l’exige, la ville n’est pas parée de ses atours les plus rieurs. Les feuilles sont mortes, les ruelles, glauques, les nuages, rouges, ocres, saturés des relents des usines. Les gens y traînent des existences sordides, marquées par la déveine et les inégalités sociales, lesquelles sont compensées par l’humour et la solidarité.

Dans cette Barcelone de carton-pâte, Zafon a bâti une intrigue tortueuse, abracadabrante, mais maîtrisée. Malgré son ampleur, on y retrouve la rigueur propre aux bons scénarios. L’intrigue repose néanmoins sur le surnaturel, ce qui, opposé au réalisme de l’ensemble, en accentue justement l’aspect baroque. Loin du réalisme magique de Garcia Marquez, on flirte ici avec le fantastique.

Le jeu de l’ange demeure une bon livre, ne serait-ce que par son décor.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :