Le voleur du Camp Nou

Avant-hier au Camp Nou à Barcelone, un jeune homme, discrètement, malgré deux gardiens de sécurité, a volé sous mes yeux quelques brins de la pelouse du stade de 98,000 sièges. Je crois sincèrement qu’il désirait les conserver, peut-être en faire une relique pour se protéger des aléas de l’existence.

La ferveur autour de la Barça, et de tout ce qui se rattache au futbol, atteint ici des proportions cosmiques. Je n’oserais écrire que le Canadien de Montréal, à comparer, ressemble à une équipe de province. 24 Coupes Stanley, ce n’est pas rien. Vu d’ici, le hockey est un sport régional, où l’excellence n’existe qu’en Amérique du Nord, en Scandinavie et en Europe de l’Est.

Début de la Coupe du Monde cet après-midi. Je ne sais pas si les Catalans sont vraiment derrière l’Espagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :