«Le Trésor de Brion», fiction versus réalité

On me demande souvent si certains personnages du «Trésor de Brion» sont réels ou fictifs.

Pour débuter, TOUS les personnages «vivants» du roman, c’est-à-dire ceux qui prennent vie dans les quelques jours d’été 199… qui forment le temps du livre, sont FICTIFS. Il peut exister des ressemblances avec des personnes qui ont réellement existé, mais l’essentiel est inventé. Certains de ces personnages fictifs ont des racines familiales réelles, par exemple, Guillaume Cormier, le héros, est un personnage fictif qui se rattache à une lignée réelle de Cormier de Havre-Aubert, les descendants d’Honoré à Pierre-Guillaume Cormier (1866-1952).
Des personnages décédés, par exemple le pirate Henry Ratcliffe (1848-) et l’abbé Donnegan, sont totalement inventés. Les livres d’histoire américaine faisant référence à Ratcliffe sont eux aussi fictifs. Par contre, il était vrai qu’au XIXe siècle des pêcheurs américains (et non des pirates) faisaient parfois des incursions aux Îles. On note aussi qu’au moins un missionnaire d’origine irlandaise a séjourné aux Îles au XVIIIe siècle.

Parmi les personnages décédés qui jouent un rôle dans le roman, trois ont réellement existé.
Le premier est Louis Boudreau (1756-1836), un des premiers Boudreau installé aux Îles-de-la-Madeleine. Sa femme Louise Dugas (1766-1861) était sage-femme. Sans jouer tout à fait le rôle que je lui ai prêté dans le livre, avec la cloche, etc, Louis Boudreau semblait avoir une certaine importance dans la vie de la petite mission de Havre-Aubert. Par exemple, c’était souvent lui qui ondoyait (baptisait) les enfants en l’absence du prêtre missionnaire.
Sa fille Geneviève Boudreau (ca1783-1876) donne dans le roman des indications sur le mode de vie du pirate Henry Ratcliffe. Qu’elle ait appris à lire sur le tard, tel que je l’ai imaginé, est invérifiable, sauf pour des descendants ayant accès à des archives.
Enfin le père Charles-Nazaire Boudreau (1822-1888), fils de Geneviève, est aussi brièvement évoqué.

«Le Trésor de Brion», avant tout un livre d’aventure, est aussi un roman ancré dans l’histoire des Îles et plus largement de l’Acadie. Comme la très grande majorité de ce type d’ouvrage «historique», il comporte un mélange de personnages réels et fictifs, ces derniers étant de loin les plus nombreux.

Enfin, «Le Trésor de Brion» est aussi un livre qui se situe dans une certaine période. J’ai parlé plus haut des années 1990. Même si l’année n’est pas précisée, c’est certainement une histoire qui se déroule avant l’utilisation généralisée de l’Internet. On peut imaginer que Guillaume, Aude et Jean-Denis mèneraient leur enquête différemment aujourd’hui.

(texte paru sur la page Facebook du Trésor de Brion)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :